Loading...
 
La traduction de cette page n'est pas terminée.

Prezantasyon


Lakensyèl :



VEVE Erzuli Freda
La Compagnie LakenSyèl créée en 2014 soutient les créations de la comédienne – conteuse, Rose-Esther Guignard : spectacles de contes haïtiens, pièces de théâtre où se mêlent la danse, la musique et le chant de l’île d’Haïti. Outre la diffusion de spectacles, elle développe aussi des activités d’action culturelle vers les amateurs et les enfants…

Frankétienne, poète haïtien dit:

« Il n'y a pas de frontières étanches entre le rêve et la réalité dans notre culture. Ce que l'on voit en rêves, c'est aussi vrai que ce que l'on regarde les yeux ouverts en plein jour, en plein midi. Cela vient, quelque part, du vaudou, ce monde à la fois mythique et réel, pesant, quotidien, à la fois proche et lointain. Pas de frontières étanches entre la vie et la mort. La communication avec les morts se fait en pleine nuit, en plein jour, en songes. Pas de frontières non plus entre le Blanc et le Noir. Le nègre, c'est l'homme, c'est l'être humain. Nègre blanc, Nègre noir, ce sont des êtres humains. (…) Rien n'est pas tout à fait vrai ni tout à fait faux. Il y a les nuances entre le jour et la nuit, entre le blanc et le noir, les nuances entre le oui et le non. C'est cela cette richesse fondamentale qui caractérise la culture haïtienne. »

Cette culture haïtienne, mosaïque des cultures venues de l’Afrique, des Amérindiens et de l’Europe, Rose-Esther veut la partager de part et d’autre de l’océan.

Sirene Rouge

Biographie de Rose-Esther Guignard :


File not found.

Rose-Esther Guignard est née en Haïti. Le matin du départ, à Port au Prince elle se dit : « Ce matin, je me suis levée de bonne heure pour dévorer le monde ».
Elle a treize ans, un nouveau monde s’offre à elle. En juillet au festival d’Avignon, elle découvre avec passion le théâtre, la danse et le cinéma. Un soir, à la fin d’un spectacle, elle monte sur la scène pour y danser…


Avec son énergie communicative, sa force inépuisable et la joie de sa jeunesse, elle partage les contes, les chansons et les comptines de son pays. Son imagination, sa gaieté et sa manière enchanteresse de transmettre son plaisir l’amènent à vouloir devenir comédienne. Elle entre en classe littéraire au lycée Rotrou à Dreux à l’option cinéma audiovisuel. Elle développe sa passion pour le théâtre dans l’association du Cercle laïque de Dreux.


En 2007, elle réécrit et met en scène son conte préféré : Tézin, qui est sélectionné pour le concours des « Deuxièmes pressions » pour les jeunes artistes de l’Atelier à Spectacles. Seule sur scène devant 950 personnes, bouleversée, elle prend conscience que sa passion est là.
Admise en 2007 au conservatoire Erik Satie à Paris, et en 2009, elle se produit sur la scène du théâtre Marigny à Paris avec sa classe d’art dramatique dans « Incendies » de Wajdi Mouawad et danse avec le Mouvement pour l’Acteur-Expression Corporelle au Théâtre Silvia Montfort.

En mars 2008 « Tézin, le Poisson amoureux » obtient le Prix de la Meilleure Œuvre Originale au concours des 12emes Rencontres du Jeune Théâtre à Savigny-sur-Orge.

« Tézin, le poisson amoureux » est publié en 2012, aux éditions « L’Harmattan » en version bilingue, français/créole haïtien, illustré par Robin Grolleau.


Les contes et la culture haïtienne occupent une grande place dans sa vie. Elle assiste à tous les spectacles de Mimi Barthélémy : « La reine des poissons », « Le fulgurant », « Le Code Noir », « Kouté chanté ». Elles deviennent amies. Mimi l’encourage et l’invite à partager l’atelier d’écriture qu’elle fréquente.

En mars 2012, elle crée « Elma et l’Oranger magique », toujours inspiré d’un conte traditionnel Haïtien, sur la scène de La Passerelle à Vernouillet (28), dans le cadre d’un « Projet Initiatives Jeunes» et obtient le Prix de la Meilleure Œuvre Originale à Savigny-sur-Orge aux 16émes Rencontre du Jeune Théâtre à Savigny-sur-Orge.

Elle est interviewée par Brigitte Patient dans l’émission « Un jour tout neuf, venus d’ailleurs » sur France inter, en mars 2012.

Le même mois, son histoire « Alphonse le chauffeur » est lauréate du concours «La Farandole des histoires» de la semaine de la langue française et de la francophonie.

En mai, elle joue deux pièces de Jean Durossier Desrivières « Magadala » et « Marques Déposées » avec la « Compagnie de la Gare » de Vitry-sur-Seine, au Festival de l’Oh.

En septembre, elle intègre l’Atelier Fahrenheit 451, au Conservatoire Contemporain de Littérature Orale à Vendôme en tant que conteuse professionnelle.

En 2013, elle participe à l’émission « En sol majeur » sur RFI avec Thomas Chauvineau.

En octobre 2013, elle crée « Les Aventures de Bouki et Malice » dans le Cadre du Festival du Légendaire, en Hommage à Mimi Barthélemy accompagné du Percussionniste Tambour Claude Sartuné. Elle partage la scène à Anneau avec le grand conteur ivoirien, Monfeï Obin.

Le 21 Février 2014, à l’Agora à Vernouillet (28500), elle crée « Abobo » librement inspirée de la pièce de théâtre de Jacques Bruyas dans une mise en scène d'Anne Quesemand, accompagnée en musique par Claude Saturné.
La pièce est reprise au Théâtre de la Vielle Grille à Paris avec le célèbre musicien guitariste haïtien Amos Coulanges.

En septembre 2015, Rose-Esther participe à la première édition du Festival Kanoas (Un temps dédié au théâtre de la Caraïbe). Invitée par Jean-Michel Martial à la Gare au Théâtre à Vitry sur Seine elle joue « Tézin, le Poisson amoureux » et à participe à la lecture « Théôdora » de Syto Cavé dirigée par Jean-Michel Martial.

Le 17 Octobre 2015, accompagnée par Amos Coulanges, elle joue en avant première « Milis et la Reine des poissons » avec le soutien de la Compagnie LakenSyèl à La Passerelle de Vernouillet. Cette pièce sera crée au Théâtre de la Vieille Grille en 2016 dans une mise en scène d'Anne Quesemand.

« Les Aventures de Bouki et Malice » seront jouées à Nantes en mai/juin 2016 dans le cadre des Anneaux de la Mémoire, accompagnée par Jean Tauliaut, percussionniste - tambour.

Rose-Esther travaille aussi sur les projets de publication de « Elma et l’Oranger magique », « Les Aventures de Bouki et Malice » et « Milis et la Reine des poissons ».
Elle est en recherche de résidences d’artistes et souhaite rentrer en Haïti pour y faire des recherches sur les contes, les devinettes, les chants et les jeux chantés traditionnels.

Prix, distinctions et récompenses reçus par Rose-Esther Guignard :

• 2013: Lettre de Félicitations: Ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et de la Vie Associative





• 2012 : Prix de la Meilleure Œuvre Originale à Savigny-sur-Orge aux 16émes Rencontre du Jeune Théâtre à Savigny-sur-Orge pour Elma et l’Oranger magique

• 2012 : Lauréate du concours « La Farandole des histoires » dans le cadre de la semaine de la langue française et de la francophonie pour son histoire Alphonse le chauffeur


• 2008: Prix de la Meilleure Œuvre Originale au concours des 12emes Rencontres du Jeune Théâtre à Savigny-sur-Orge pour Tézin, le Poisson amoureux


• 2007 : Couronnée par deux prix : le coup de pouce de l’Atelier à spectacle ainsi que le coup de cœur de la FNAC pour Tézin, le Poisson amoureux dans le cadre des « Deuxièmes Pressions de la scène » à l’Atelier à spectacle à Vernouillet.

• 2007 : Sélectionnée pour représenter la région Centre au 26ème Prix de la Jeunesse au 60ème Festival de Cannes.